Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/11/2017

Surveillance pro : bornes urbaines contre la criminalité

Les atouts des bornes urbaines de surveillance pour lutter contre la criminalité

La sécurité urbaine fait de plus en plus l’objet d’attention de la part des institutions chargées de maintenir une certaine sécurité dans les villes. Parmi les questions qui se posent, il faut souligner l’enjeu que constitue la surveillance pour les professionnels comme la surveillance de chantier, de parcs auto, ou encore d’engins de voirie. Pour répondre à ses problèmes, la surveillance avec des bornes urbaines semble être le meilleur compromis.

L’utilisation des moyens de dissuasion

 

Si l’on en doutait encore les derniers évènements en matière d’attaques nous l’ont révélé de manière assez claire, les terroristes ne visent plus des attentats d’envergure comme on a pu en voir la démonstration le 11 Septembre 2001. Ils cherchent de nos jours à frapper dans les milieux urbains. Pour échapper aux radars qui ont été placé un peu partout dans les Établissements recevant du public (ERP), ils peuvent frapper dans la rue, mais aussi dans des locaux professionnels.

 

Les cas les plus visibles de cette réalité sont les attentats à la voiture bélier de Nice et les diverses attaques aux couteaux ou à la hache qui semblent devenir monnaie courante. Dans une telle situation, il est important de renforcer la surveillance des locaux professionnels, surtout s’ils contiennent de nombreux équipements susceptibles de servir d’arme par destination.

 

Certes, pour résister en cas d’attaque à la voiture bélier par exemple, des cubes de béton, des bornes en acier et des véhicules pour faire barrage se sont répandus pour protéger les populations lors des grands rassemblements. Mais le mieux, c’est aussi que personne ne puisse s’emparer d’engins de travaux publics ou d’outils de chantier dangereux là où ils sont entreposés.

Le recours au moyen de prévention  

 

À côté des moyens de dissuasion, de nombreuses cités urbaines ont recours à des moyens de prévention pour surveiller les lieux touristiques, les centres de loisirs et les rues. Cet urbanisme « sécuritaire » demande l’installation d’un système de camera qui balayera la ville en quête de comportement suspect.

Ces cameras souvent relier à un centre de commande permettront de signaler en temps en heure toute déviance comportementale comme le port d’un couteau ou d’une hache et la circulation d’une voiture qui ne devrait pas se trouver à un endroit précis à un moment précis.

Cependant, la plupart de ces cameras tout comme les radars sont facilement détectables et de ce fait ils peuvent être contourner. Pour régler ces inconvénients liés à la grande visibilité des cameras ils existent des bornes urbaines qui sont à la fois efficace et discrètes pour amener la surveillance au cœur d’un entrepôt abritant un matériel sensible.

GIPS Alternative, des bornes urbaines performantes

Que ce soit pour protéger les chantiers, les villes ou les édifices, Gips Alternative propose donc un système de vidéosurveillance accessible via mobile et internet. Ce système fonctionne en toute autonomie. Une alarme vous permet d’être rapidement alerté en cas d’intrusion.

Cette solution est donc parfaite pour la ville car elle se recharge sur les candélabres et reste autonome 72 heures. Vous pourrez installer votre centre de commandement où bon vous plaira et vous déplacez avec elle un peu partout dans la ville pour ne pas être repéré par les criminels. Grace à ses trois modes, la Wifi, la 3G et le RJ45 vous obtiendrez une vidéo globale de l’espace urbain où vous l’avez installé.

Cette technologie est parfaite pour la ville comme pour la campagne. Elle sera un allié sûr pour faire face au vandalisme, à l'incivilité et au terrorisme. Vous pourrez aussi protéger des monuments de façon temporaire ou définitive. Vous aurez aussi accès à l’analyse des vidéos prises. Un système de protection de données a aussi été installer pour parer au piratage.

 

 

Les commentaires sont fermés.